Bonne pratique prometteuse 25:
BIO-KNOBLAUCH ROMANES (AIL BIOLOGIQUE ROM) : un projet éco-social viable pour l’avenir des familles roms en Europe

PDF

Pays: 

  • Autriche

Municipalité: 

Graz

Organisme pouvant être contacté: 

 

ASSOCIATION VOISINS EUROPEENS

 Hubertusstraße 14, 8042 Graz - Autriche

www.european-neighbours.net

 

Markus P. Mandl +43 (0) 664 / 52 00 646

Directeur financier – Directeur général : m.mandl@european-neighbours.net

 

 

Mots clés: 

  • création d'emploi
  • formation
  • médiateur pour l’emploi
  • participation

En cours: 

Oui

Dimension: 

  • transnationale

Contexte: 

ROMS – Une minorité ethnique

Avec une population estimée entre 10 et 12 millions d’individus, les ROMS représentent la minorité ethnique européenne la plus importante et l’un des groupes les plus socialement défavorisés en Europe. Dans de nombreux cas, le manque d’éducation et de formation se traduit par un chômage massif parmi les ROMS et les empêche d’accéder aux emplois correctement rémunérés. En tant que Ville des droits de l'homme, Graz a pris l’engagement moral de soutenir les initiatives d’emplois durables en faveur des ROMS en Europe.

Le marché du travail

Dans les régions les plus touchées de l’Est et du Sud-est de l’Europe, les chiffres de l’emploi sont négatifs depuis des années, avec peu ou pas d’espoir d’amélioration. Par conséquent, le meilleur moyen de permettre aux ROMS d’accéder au marché du travail serait de créer des emplois dans les secteurs de l’agriculture, du commerce ou de l’artisanat, peut-être par le biais d’organisations coopératives.

Les programmes de soutien

Bien que l’Union européenne accorde pour l’intégration des ROMS des subventions très élevées, elles sont très difficiles à obtenir. Néanmoins, en faisant intervenir des instances nationales et internationales de premier plan (organisations ROMS, villes, institutions, entreprises et diverses ONG), des subventions en faveur de secteurs stratégiques (éducation, santé publique, entreprise, agriculture, etc.) peuvent être demandées et coordonnées  plus efficacement.

Le développement agricole en Europe

Dans nombre de régions européennes, notamment à l’Est et au Sud-est, de vastes zones de terre en jachère et de terres arables inutilisées sont souvent la propriété des pouvoirs publics.

Le marché européen de l’ail

L’Europe dépend à plus de 90 % des importations du marché de l’ail, avec plus de 80 % de la production mondiale venant de la Chine. Néanmoins, la proportion de l’ail produit de manière biologique, dans des conditions de travail humaines et en utilisant des voies de transport raisonnables, est très faible. L’empreinte écologique négative dans la production de l’ail reste prédominante.

L’ail

Réputé depuis des siècles pour ses vertus extrêmement bénéfiques à la santé et à la vitalité, l’ail est indispensable dans un régime savoureux et bien équilibré. Sans compter qu’il s’agit d’une plante robuste et autosuffisante, sans exigences particulières en termes de sol ou de conditions climatiques. L’ail peut se cultiver à partir de ses propres gousses, ce qui évite de dépendre du secteur de la production agricole.

La culture de l’ail

Faire pousser de l’ail est une opération gourmande en main-d’œuvre et en temps, notamment en raison de la rotation des cultures et de la culture intercalaire.

Toutefois, sont apparues d’autres méthodes de culture telles que la production de récoltes utilisées comme sources d’énergie renouvelable.

La commercialisation

Après la mise en place d’organisations régionales pays par pays, il est prévu de lancer l’ail biologique sur le marché européen sous un nom commun de marque de premier choix. La vente locale d’autres produits apportera une source de revenus supplémentaire aux ROMS participant.

 

 

Description: 

A long terme, l’objectif du projet est de créer des emplois durables par le biais de concepts de formation innovants et ciblés qui assureront un avenir stable à la population ROM européenne.

• développer des mesures éco-sociales viables à l’intention des ROMS ;

• créer de nouveaux emplois dans le secteur de l’agriculture, du commerce et du travail manuel afin de fournir à la population ROM des moyens de s’assurer une source de revenus indépendante ;

• améliorer les conditions de vie et stabiliser les moyens d’existence des ROMS ;

• intégrer les familles ROMS de manière durable.

 

Compte tenu de notre approche globale, le projet BIO-KNOBLAUCH ROMANES couvrira les points suivants :

• activités économiques et commerciale, culture de l’ail et de légumes

• éducation pratique et formation

• logement, conditions de vie, construction

• santé publique

• communication

• administration et organisation

Partenariats: 

  • institutions européennes
  • local ou régional
  • Société civile, y compris communauté rom
  • autre

Quelles sont les clés de la réussite de cette action ?: 

Participation de la communauté.

 

1.         Identification du créneau sur le marché : actuellement, environ 80-90 % de l’ail vendu dans les pays du projet sont importés de Chine. Le projet a su identifier un créneau sur le marché (absence d’ail biologique produit localement) et l’associer à une cause d’intégration sociale (création d’emplois pour un groupe socialement exclu).

2.         Le modèle du projet est très facile à reproduire dans d’autres pays d’Europe étant donné la similarité de la situation sur le marché et du climat.

3.         Le modèle d’emploi est parfaitement adapté aux besoins des communautés roms locales (lieu, horaires, qualifications requises).