Bonne pratique éprouvée 23:
Questions de l’intégration et de la ségrégation : réorganisation du système éducatif public à Hódmezővásárhely, ville ayant le statut de comté

PDF

Pays: 

  • Hongrie

Région: 

Comté de Rank

Municipalité: 

Hodmezövasárhely

Organisme pouvant être contacté: 

 

Báthoryné Licska Anikó

Rapporteur sur l’éducation

Tél. 00 36 62/530-107

Email : licskaaniko@hodmezovasarhely.hu

 

Mots clés: 

  • déségrégation
  • enseignant
  • formation
  • médiateur scolaire
  • scolarisation

En cours: 

Non

Dimension: 

  • locale

Contexte: 

La ville de Hódmezővásárhely (statut de comté) a une population d’environ 47 000 habitants. Le nombre de moins de 18 ans est d’environ 10 000, et les plus de 60 ans représentent une proportion équivalente de la population totale. Concernant le taux de diminution naturelle de la population, Hódmezővásárhely est classée 17e sur les 22 villes ayant le statut de comté. Entre 1990 et 2006, le nombre de résidents permanents a chuté pour atteindre environ 4 000 personnes. La capacité de la ville à retenir la population est relativement bonne : selon les données disponibles, Hódmezővásárhely est la ville qui a compté le moins de départs dans tout le comté de Csongrád. En raison du vaste espace sous son administration publique, la densité de population y est de 100 personnes/km2, soit la meilleure parmi les villes ayant le statut de comté en Hongrie.

Hódmezővásárhely est une ville ayant le statut de comté située dans la région des grandes plaines du sud.

La principale mission du système éducatif public est d’offrir des possibilités d’éducation viables qui correspondent aussi bien aux tendances démographiques qu’aux exigences du marché du travail. De la maternelle à l’enseignement supérieur, des options éducatives adaptées et attrayantes doivent être proposées, qui permettent l’acquisition de compétences et de connaissances actualisées. Il est d’autre part important de faire en sorte que cette offre d’enseignement soit compétitive par rapport à celle des autres établissements implantés dans les villes voisines (notamment à Szeged) : il s’agit en effet d’un élément clé pour répondre aux besoins des employeurs locaux.

La définition des missions et des objectifs de l’éducation doit se fonder non seulement sur les normes nationales et juridiques applicables, mais aussi sur l’origine sociale de la communauté visée.

 

La réforme de l’appareil éducatif s’appuie sur une analyse détaillée de la situation, prenant en compte d’un côté la viabilité et le financement du système institutionnel, et de l’autre la démographie (proportion d’enfants en maternelle et dans les établissements du primaire et du secondaire, données prévisionnelles pour les six années à venir).

Indicateur de première importance, le nombre d’enfants entamant leur première année de primaire est passé de 1 000 il y a dix ans à 400 en septembre des trois dernières années.

Parmi les enfants scolarisés en primaire et en secondaire, 2 682 reçoivent régulièrement l’aide des services sociaux de l’enfance. Au mois d’août 2012, les parents de 747 de ces enfants avaient rempli une déclaration de handicap mental.

Pour l’année scolaire 2011/12, on comptait au sein des établissements d’enseignement de notre ville 1 616 enfants en maternelle, 3 376 en primaire et 3 757 en secondaire.

 

 

Description: 

La municipalité de Hódmezővásárhely affiche l’objectif fondamental suivant : faire en sorte que les services proposés aident les citoyens, où qu’ils vivent dans la ville ; s’assurer que ces derniers jouissent d’une bonne qualité de vie qui soit perçue comme une contribution positive tant au niveau individuel que communautaire ; garantir la disponibilité de services de haut niveau qui répondent aux besoins des citoyens.

 

Le but est de faire profiter tous les enfants de l’égalité des chances et d’une intégration sociale réussie.

Voici les principaux BESOINS concernant la promotion de l’intégration sociale :

- mobilisation accrue des organisations non gouvernementales et des églises en faveur des activités offertes par le service public,

- exploitation des possibilités de subventions, et

- dans l’objectif de garantir la cohésion de la ville pour les décennies à venir, lancement de programmes permettant de compenser les inégalités existantes et apportant un soutien aux groupes socialement marginalisés, notamment les personnes âgées, les personnes isolées, celles ayant des enfants à charge ou vivant dans des fermes, et les familles roms défavorisées sur les plans économique et social.

 

La ville de Hódmezővásárhely a pour ambition de jouer un rôle actif dans la lutte contre l’exclusion sociale en créant des emplois, souvent en mettant en place des environnements de travail protégés (emploi social), en réorganisant le système éducatif et en renforçant le tissu social.

 

Le système éducatif a été réformé à trois niveaux : maternelles, établissements d’enseignement primaire et secondaire

Partenariats: 

  • local ou régional
  • Société civile, y compris communauté rom

Méthode suivie: 

Au vu de ce qui précède, les mesures de développement nécessaires devront être conçues et mises en œuvre de manière à utiliser l’analyse des différents processus pour identifier les faiblesses structurelles à temps, mettre le planning à jour et préparer une intervention adaptée sur le plan professionnel.

 

Pour identifier les priorités, la ville s’est appuyée sur les six axes suivants :

1.   améliorer la qualité et l’efficacité de chaque type d’établissement

2.   par le biais des écoles, permettre le développement des compétences requises dans une société fondée sur la connaissance et promouvoir les savoir-faire liés aux technologies de l’information et de la communication

3.   garantir la meilleure utilisation possible des ressources

4.   créer un environnement scolaire qui renforce la cohésion sociale et qui rende l’apprentissage plus attractif afin d’intégrer les enfants défavorisés et à besoins éducatifs spécifiques

5.   mettre largement l’accent sur l’amélioration des compétences de communication en langue étrangère pour tirer meilleur profit des possibilités de coopération européenne et pour encourager l’apprentissage par les pairs

6.   utiliser des outils et des méthodologies modernes, proposer des formations professionnelles adaptées aux besoins du marché du travail

7.   introduire et développer une formation axée sur les compétences au sein de notre système institutionnel

8.   garantir une intégration sociale réussie et l’égalité des chances au niveau de la ville

Quelles sont les clés de la réussite de cette action ?: 

 

La solution pour empêcher un recul drastique de la population de l’enseignement secondaire consiste à développer un éventail de possibilités de formation professionnelle attrayantes à fort potentiel.

À cet égard, notre municipalité veille à ce que les diverses formations professionnelles actuellement en développement privilégient l’acquisition de savoir-faire pratiques qui soient en adéquation avec la réalité des métiers.

 

La municipalité installe pour cela des cuisines, des restaurants et des ateliers d’application dans les établissements de formation professionnelle.

 

Quelles recommandations feriez-vous à des porteurs d’action similaire ?: 

La fusion a d’un côté contribué au renforcement de l’unité de ce quartier de la ville et d’un autre côté offert de nombreux avantages sur les plans professionnel et économique.

Avantages professionnels :

•     Grâce à la fusion des écoles maternelle et primaire, l’éducation et la formation des élèves peuvent s’appuyer sur les mêmes principes pédagogiques, entre trois et quatorze ans.

•     La fusion facilite la transition entre la maternelle et le primaire.

•     L’éducation différentiée peut être assurée avec l’aide du programme de l’« école maternelle-primaire » ; elle a permis d’étendre le suivi et la formation individuels à la maternelle.

•     Cet établissement unifié est aujourd’hui un composant fondamental de l’éducation publique. Il a permis d’étendre l’innovation pédagogique et contribué à réformer la formation des pédagogues.

Avantages economiques (viabilité) :

•     La fusion a facilité une gestion des ressources humaines rationnelle et économique.

•     Des possibilités d’offres favorables s’ouvriront.

•     Il est possible de mener à bien une rationalisation économique.

•           Un directoire unifié peut être mis en place.