Bonne pratique éprouvée 45:
PROGRAMME POUR DES MEDIATEURS MUNICIPAUX ROMS

PDF

Pays: 

  • Portugal

Municipalité: 

Lisbon

Organisme pouvant être contacté: 

ACIDI – Haut-Commissariat à l'immigration et au dialogue interculturel

Bureau d’appui aux communautés roms

Rua dos Anjos , nº 66, 1º

1150 -039 LISBONNE

PORTUGAL

 

Tél. : +351 218106100

Fax : +351 218106117

Courriel : gaci@acidi.gov.pt

 

Mots clés: 

  • formation
  • médiateur scolaire
  • programme d’enseignement

En cours: 

Oui

Dimension: 

  • locale
  • nationale
  • régionale

Contexte: 

On estime que les communautés roms du Portugal comptent 50 000 personnes, dont les conditions de vie et l’environnement social, économique et culturel sont très variables. Bien qu’elles bénéficient d’un grand nombre des mesures accessibles à la population générale et aient droit à toute une série de mesures et programmes généraux destinés à des personnes ou des groupes en situation de pauvreté et d’exclusion, elles continuent bien souvent d’avoir peu accès aux services et équipements.

Dans ce contexte, le Haut-Commissariat à l'immigration et au dialogue interculturel (ACIDI) a lancé en 2009 un Programme pour des médiateurs municipaux roms visant, en partenariat avec des communes et des organisations de la société civile, à faciliter l’accès des communautés roms aux services et équipements publics.

Description: 

Le programme trouve son origine dans une expérience concluante durant laquelle des médiateurs sont intervenus dans des contextes multiculturels. Son objectif est de faciliter l’accès des communautés roms aux services et équipements locaux et de promouvoir l’égalité des chances et le dialogue interculturel en instaurant des médiateurs roms dans les communes.

Mené en partenariat avec des organisations de la société civile locales, il s’adresse à toutes les communes portugaises qui comptent une importante population rom et qui souhaitent jeter des ponts afin d’établir un dialogue constructif. Il s’appuie sur des médiateurs roms résidant dans la zone d’intervention de la commune ou des communes voisines, qui sont sélectionnés par les autorités locales.

Les médiateurs roms devraient bien connaître les services et équipements locaux et entretenir d’étroites relations avec les communautés roms locales. Ils doivent :

- faciliter la communication entre les communautés roms, les autorités locales et les organisations de la société civile ;

- rechercher le consensus et assurer une médiation lors des conflits ;

- promouvoir le dialogue interculturel comme méthodologie stratégique de travail et d’intervention ;

- promouvoir et faciliter l’accès des communautés roms aux services locaux et aux organisations locales.

Partenariats: 

  • institutions européennes
  • gouvernemental
  • local ou régional
  • Société civile, y compris communauté rom

Méthode suivie: 

Le programme fait collaborer les autorités nationales et locales, les organisations de la société civile et les communautés roms. Il permet une articulation entre les organes qui gèrent les fonds européens, les autorités nationales qui s’occupent des questions roms, ainsi que les communautés roms, les organisations de la société civile et les communes, qui connaissent les besoins locaux, immédiats et réels.

Bien qu’il soit coordonné à l’échelle nationale par l’ACIDI, le programme est défini localement par les communes et leurs partenaires locaux, qui élaborent et appliquent un plan d’intervention local. Les municipalités connaissent les besoins concrets des populations roms locales et disposent de tous les moyens et réseaux partenaires pour réagir efficacement et rapidement à tous les types de situation.

 

Chaque organisation joue un rôle dans le programme :

ACIDI

Demandes de financement auprès du FSE (via le Programme opérationnel pour le potentiel humain)

Prise en charge d’une partie du salaire des médiateurs

Formation des médiateurs

Coordination nationale du programme

Communes

Prise en charge d’une partie du salaire des médiateurs

Elaboration et mise en œuvre du plan d’action local

Coordination locale du programme

Organisations de la société civile

Elaboration et mise en œuvre du plan d’action local

Coordination financière du programme

Dans le cadre de ce projet, l’ACIDI a conçu et coordonne une série de formations dans trois grands domaines (Lois et procédures administratives/institutionnelles, Médiation et Communication) afin de préparer les médiateurs municipaux.

Les communes doivent désigner un coordonnateur, appelé à soutenir le travail du médiateur et chargé d’établir et d’évaluer, chaque mois avec le médiateur et les partenaires, un plan d’action local dans les domaines prioritaires de l’éducation, du logement, de la santé, de la formation et de l’emploi, de la citoyenneté et du dialogue interculturel.

Ce programme comprend aujourd’hui deux phases :

Phase I – Début le 1er octobre 2009 ; quatrième année de mise en œuvre

Phase II – Début le 1er octobre 2011 ; deuxième année de mise en œuvre

 

Moyens techniques: 

3

Moyens humains: 

3

Quelles sont les clés de la réussite de cette action ?: 

- Création de vastes partenariats locaux

- Participation des médiateurs à l’élaboration et à la mise en œuvre des plans d’intervention locaux

- Implication des médiateurs roms dans les services proposés par les communes.

Quelles ont été les principales difficultés rencontrées ?: 

- Différentes façons d’appréhender le rôle et les tâches du médiateur parmi les intervenants

- Faible niveau de participation des communautés roms

- Augmentation exponentielle des demandes d’intervention de médiateurs

- Manque de soutien institutionnel à l’action des médiateurs

- Conflit d’intérêt des médiateurs dans la relation avec les institutions et les communautés roms..

Quelles recommandations feriez-vous à des porteurs d’action similaire ?: 

- Clarifier le rôle des médiateurs auprès des partenaires locaux et des communautés roms

- Définir clairement toutes les activités inscrites dans les plans d’intervention locaux

- Instaurer un vaste partenariat local associant tous les acteurs concernés

- Inclure dans les plans d’intervention locaux plusieurs activités en faveur du dialogue interculturel, non seulement pour les partenaires mais aussi pour les communautés roms et les personnes non roms

- Promouvoir la formation continue des médiateurs dans les domaines de la médiation, des lois, des procédures institutionnelles et de la communication.

Moyens de diffusion de l’action: 

  • publication ou rapport
  • site Internet